Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La douleur sur l'articulation du coude : Cinq causes fréquentes

La douleur sur l'articulation du coude : Cinq causes fréquentes

Le 06 février 2020
La douleur sur l'articulation du coude : Cinq causes fréquentes
J'ai mal au coude depuis un certain temps. Est-ce dû à ma position répétée au travail? Au sport que je fais? Dois-je m'inquiéter? Qui je dois aller consulter et quels examens faire pour diagnostiquer précisément ma douleur ?

1- EPICONDYLITE :

90% des motifs de consultations. Atteinte de l'insertion à l'épicondyle du tendon commun des muscles épicondyliens.

Symptômes: Douleur ressentie partie externe du coude, irradiant à la face antéro-externe de l'avant-bras parfois jusqu'à la main. Souvent déclenchée par les efforts qui sollicitent les muscles épicondyliens : verser à boire, manipuler une clé ou un tournevis, ouvrir un bocal ou faire un coup droit au tennis (tennis elbow).

L'articulation du coude n'est pas tuméfiée et sa mobilité est normale.

Traitement: Anti-inflammatoires et kinésithérapie. En cas d'échec -> infiltrations de corticoides.

2- Hygroma du coude ou bursite séreuse :

Apparition à l'arrière du coude d'une tuméfaction ronde qui correspond au gonflement d'une bourse habituellement vide. Cette bourse est remplie de liquide synovial : On parle d'hygroma ou de bursite. Cette tuméfaction est peu ou pas douloureuse à la palpation sans signes inflammatoires locaux. Elle est apparue spontanément ou à la suite d'efforts inhabituels, voire d'un traumatisme local.

Parfois l'hygroma est à l'inverse très douloureux avec fièvre, il s'agit alors d'une bursite infectieuse.

Traitement: Anti-inflammatoire et éviction des traumatismes locaux (ne pas s'accouder).

3- Ostéome du muscle brachial antérieur :

Complication des traumatismes du coude (Luxation ou fracture). C'est une ossification du muscle brachial antérieur qui devient visible à la radio en quelques semaines. A terme, peut être volumineux et limiter la flexion du coude.

4- Arthrose du coude :

Rare, d'origine presque toujours post-traumatique (Chute sur le coude, luxation, fracture) ou microtraumatique (marteau-piqueur).

Elle est révélée par une douleur modérée au mouvement, une limitation de l'amplitude de mobilitée en flexion et/ ou en extension. Les clichés radiographiques du coude, de face et surtout de profil révèlent des signes habituels de l'arthrose : Pincement de l'interligne articulaire, ostéosclérose sous-chondrale et ostéophytose.

5- Arthrite du coude :

- L'arthrite inflammatoire du coude peut survenir dans l'évolution de n'importe quel rhumatisme inflammatoire chronique, mais s'avère exceptionnellement inaugurale et isolée.

- L'arthrite infectieuse du coude, à germes banaux ou tuberculeuse est exceptionnelle.