Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Douleur de genou chez l'enfant , et si c'était la maladie d'Osgood Schlatter ?

Douleur de genou chez l'enfant , et si c'était la maladie d'Osgood Schlatter ?

Le 30 décembre 2019
Douleur de genou chez l'enfant , et si c'était la maladie d'Osgood Schlatter ?
Que faire et à quoi penser si mon enfant à mal au genou? Comment réagir? Qui faut-il consulter ? Quels examens faire ?

La douleur va se localisée à la face antérieur du genou sur la tubérosité tibiale. Elle se voit particulièrement chez l'enfant et l'adolescent très actif. Elle touche environ 4% des adolescents et environ 20% des adolescents sportifs.

C'est une ostéochondrose liée à la traction du tendon rotulien sur la tubérosité tibiale antérieur qui donne une série d'arrachement cartilagineux, suivis normalement de cicatrisation.

En cas d'échec de consolidation, une partie osseuse se sépare de la tubérosité et un tissu fibreux cicatriciel s'interpose entre ce morceau d'os et la tubérosité tibiale ce qui rend cette zone fragile et prédisposée à la douleur.

L'âge de survenue est en moyenne de 13 ans pour les garçons et de 11 ans pour les femmes. Cette maladie guerie à la fin de la croissance sans laisser de séquelles.

Caractéristiques de la douleur :

Les patients présentent une douleur, une tuméfaction localisée et une sensibilitée sur la tubérosité tibiale antérieur. La douleur est facilement reproductible lors de la mise en extension du genou contre résistance et lors de la palpation de la tubérosité. Elle est généralement calme par le repos. Les symptômes sont inconstants et souvent corrélés avec les efforts.

Comment confirmer le diagnostic :

Par un bilan radiologique (cliché de profil).

Il met en évidence une fragmentation de la tubérosité tibiale et un œdème des parties molles. Une échographie si la radio revient négative.

Traitement :

ARRET DU SPORT !

Paracétamol et anti-inflammatoire non stéroidien peuvent être prescrits pour calmer la douleur. Les étirements musculaires sont conseillés pour essayer de diminuer les contraintes d'un muscle (trop court) -> quadriceps et ischio jambier.

Les attelles rigides amovibles de décharge ne sont pas indiquées car elles risquent d'entrainer une amyotrophie musculaire et une raideur du genou.

L'immobilisation platrée est conseillée pour l'adolescent qui refuse le congé sportif.

La chirurgie est très rarement indiquée elle ne doit jamais être réalisée avant la fin de la croissance. Sauf cas majeur. La technique chirurgicale -> Soit une fixation du fragment par une vis, soit la résection.