Vous êtes ici : Accueil > Actualités > 36,6°C comme nouvelle référence de la température corporelle !

36,6°C comme nouvelle référence de la température corporelle !

Le 28 janvier 2020
36,6°C comme nouvelle référence de la température corporelle !
Quelle est la nouvelle température du corps humain? Pourquoi celle ci est elle plus basse qu'avant ?

La température normale du corps humain est aujourd'hui plus basse qu'elle ne l'était il y a 200 ans. Elle est inférieure aux 37°C que l'on a toujours considéré comme la normalité. L'amélioration de nos conditions de vie et d'hygiène, ainsi que l'état de santé de la population, serait responsable de cette baisse.

Les chercheurs expliquent que la baisse de température corporelle est consécutive à une réduction du métabolisme basal, lequel correspond à la quantité d'énergie dépensée par l'organisme pour maintenir en activité ses fonctions vitales ( coeur, cerveau, respiration, digestion et maintien de la température corporelle)

L'amélioration des conditions de vie et d'hygiène, y compris l'hygiène dentaire, le déclin de la tuberculose et l'avènement des antibiotiques ont vraisemblablement diminuée la prévalence de l'inflammation chronique. Cette diminution de l'inflammation pourrait expliquer la baisse continue de la température corporelle observée particulièrement entre les deux cohortes plus récentes.

Les chercheurs supposent aussi qu'à mesure que les habitations ont commencé à être mieux chauffées en hiver, puis rafraichies en été par la climatisation, et à offrir ainsi une température ambiante constante, le métabolisme basal a pu diminuer, car "il n'était ainsi plus nécessaire de dépenser de l'énergie pour maintenir la température du corps constante comme au XIXeme siecle, alors que les maisons étaient mal chauffées et dépourvues de climatisation "

"Nous sonnes aujourd'hui physiologiquement différent de ce que nous étions car l'environnement dans lequel nous vivons a changé, dont notamment la température de nos maisons, notre contact avec les micro-organismes et la nourriture à laquelle nous avons accès. Toutes ces choses font que nous avons changé physiologiquement"